Urgence Hiver

Cet hiver, les températures rigoureuses touchent des millions de personnes vulnérables au Moyen-Orient, en Afghanistan et en Ukraine. C'est souvent la saison la plus redoutée par les familles déplacées qui doivent faire face au froid.

L'ampleur de l'urgence en quelques chiffres
Des millions de personnes déplacées souffrent chaque année des températures négatives.
3.4 millions
de personnes ayant besoin d'une assistance critique
700,000
déplacements liés au conflit ont été enregistrés en Afghanistan depuis le début de l'année 2021
10 millions
de réfugiés et de personnes déplacées internes en Syrie, au Liban, en Jordanie, en Irak et en Égypte
13 millions
de personnes ont dû fuir leur foyer en Ukraine
Combien de personnes sont vulnérables cet hiver ? 

Il y a plus de 10 millions de réfugiés et de personnes déplacées internes en Syrie, au Liban, en Jordanie, en Irak et en Égypte. Le HCR estime que 3,4 millions de personnes ont besoin d'une assistance critique pour les aider à se préparer et à faire face à cet hiver. Pour beaucoup, il s'agira de leur 12ème hiver consécutif en situation de déplacement. 

En Ukraine, plus de 11,5 millions de personnes ont dû fuir leur foyer et quelque 6,24 millions sont déplacées à l'intérieur du pays. Le Haut Commissaire, Filippo Grandi, a lancé un avertissement : "Les hivers en Ukraine sont très rudes et sévères, extrêmement froids. Nous devons donc faire tout notre possible pour éviter que le froid de l'hiver ne devienne le prochain défi pour des personnes qui doivent déjà faire face à tant de choses dans leur vie." 

En Afghanistan, le conflit s'est apaisé, mais la violence, la peur et les privations continuent de pousser les Afghans à quitter leur foyer en quête de sécurité. Plus de 700 000 déplacements liés au conflit ont été enregistrés depuis le début de l'année 2021 - 80% d'entre eux sont des femmes et des enfants. On estime que 3,5 millions de personnes sont déplacées à l'intérieur du pays en raison du conflit, tandis que plus de 2 millions sont des réfugiés dans les pays voisins comme le Pakistan. 

À quoi ressemble l'hiver en Ukraine ? 

Les températures peuvent descendre jusqu'à -20°C dans certaines régions du pays, et le HCR a prévenu que les mois d'hiver seront une question de vie ou de mort pour des millions de personnes affectées par la guerre en Ukraine. Le HCR intensifie la réparation des abris, en veillant à ce qu'une isolation adéquate soit installée dans les maisons pour lutter contre les températures glaciales. Le HCR est également présent sur le terrain pour distribuer des appareils de chauffage et fournir une aide financière essentielle pour couvrir les loyers et autres charges. 

Comment aidons-nous ? 

Le HCR fournit aux réfugiés et aux déplacés internes des biens de première nécessité pour l'hiver, tels que des vêtements chauds, des abris, des couvertures thermiques, du carburant et des poêles pour préparer des repas chauds, ainsi que des allocations d'urgence pour l'hiver. L'assistance pour l'hiver du HCR vise à aider les familles à survivre dans des conditions difficiles, souvent dans des abris précaires et temporaires. Les besoins essentiels pour les articles d'assistance de base pendant l'hiver comprennent des couvertures, des lanternes solaires, des kits d'isolation de tente et de l'argent liquide pour le chauffage, les vêtements et le loyer.  

Le HCR dirige la réponse aux réfugiés dans le monde entier et dispose de la portée et des capacités logistiques nécessaires pour garantir que vos dons auront un impact sur la vie des familles les plus vulnérables. 

Nous avons besoin de votre soutien 

Le HCR a besoin de toute urgence d'un soutien renforcé afin de permettre aux personnes dans le besoin de bénéficier d'une aide pour l'hiver avant le début de la période hivernale, qui s'annonce rude et difficile. En septembre 2022, ces besoins ne sont financés qu'à hauteur de 0,5 %, contre 56 % l'année dernière à la même époque. Le HCR prévoit d'atteindre les 3,4 millions de personnes dans le besoin avec une assistance pour l'hiver. La mise en œuvre sera priorisée en fonction du financement reçu. La plupart des interventions prévues prendront la forme d'une aide en espèces, avec une composante d'articles d'hiver qui seront distribués au Liban et en Syrie.