Violences en RDC

 

Les personnes fuient leur foyer à un rythme inquiétant, tandis que l’aggravation de la violence détruit des vies et des moyens de subsistance dans l’ensemble du pays.

L'ampleur de la crise en quelques chiffres
Des vagues successives de conflits qui n'ont eu de cesse de déraciner les Congolais
>5 millions
de personnes déplacées à l'intérieur de la RDC
880'000
réfugiés de RDC accueillis dans des pays d'Afrique​
58%
des déplacés sont des enfants​
524'000
réfugiés originaires de pays voisins sont accueillis en RDC​ malgré cette situation
Une nouvelle vague de violences

Des attaques violentes et récurrentes ont entraîné de nombreuses pertes en vie humaine et la destruction de communautés. Dans l’est du pays, la situation sécuritaire se détériore et les civils sont de plus en plus souvent pris pour cible, tandis que des violations fréquentes des droits de l’homme continuent d’être perpétrées par divers groupes armés.

Aux atrocités s'ajoutent l'insécurité alimentaire ainsi que la propagation des maladies due à l'accès perturbé aux services de santé. 

Actuellement, des milliers de civils luttent pour leur survie.

Un pays que l'on fuit, mais aussi un pays d'accueil

Les conflits armés qui sévissent dans une grande partie de l’est de la RDC depuis ces dernières années, ainsi que les violences entre communautés, continuent de déraciner les Congolais, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des frontières du pays.

Alors que la nouvelle vague de conflits force de nombreux Congolais à fuir, le pays accueille également plus d’un demi-million de réfugiés originaires de pays voisins.

Ce que fait le HCR

Le HCR veille à la protection des personnes vulnérables en RDC, notamment les femmes et les enfants, et leur fournit un soutien vital.

Plus d'une personne sur cinq a moins de 5 ans, et les femmes et enfants sont particulièrement menacés par l'exploitation et les abus. Une femme en RDC sera violée en moyenne une fois dans sa vie. ​

Les défis en termes d’acheminement de l’aide vers les personnes dans le besoin continuent d’augmenter. Il est essentiel de renforcer la santé publique, l’assainissement et l’approvisionnement en eau pour prévenir les maladies.

Nous assurons également protection et assistance aux réfugiés congolais dans les pays voisins, en collaboration avec les autorités et les partenaires, notamment ceux forcés de fuir pendant la dernière vague de violence.

Votre soutien est essentiel

En 2022, au vu de la gravité de la situation, le HCR et ses partenaires ont lancé un appel de fonds urgent d’un montant de 364 millions de CHF. Le 30 août de cette même année, seul 35% de ces fonds ont été levés. Un fond nécessaire à garantir une protection immédiate et une assistance humanitaire aux réfugiés, et aider à reconstruire la vie des personnes déracinées dans les pays d'asile environnants.

Nous avons besoin de vous.